Félicie Brouillet

Félicie BROUILLET est née à Augignac le 1er Février 1907.

Elle a toujours vécu dans la demeure paternelle. Le style original de cette maison est dû au métier de son père qui était tailleur et sculpteur de pierre.

Son grand-père étant forgeron, elle a passé son enfance dans le giron d’artisans-artistes à écouter et recueillir les propos des paysans de notre village.

Savoureuse conteuse, elle a su nous les faire partager à travers ses histoires, ses pièces de théâtres en occitan et ses contes.

Membre des groupes folkloriques “Les picataus de la tour de Piégut”, “Les velhadours de Saint Auvent”, “Les gouiats des bonnes fontaines de Cussac”, elle a aussi apporté sa participation au Bournat du Périgord.

Très liée avec l’historien Georges Rocal, elle l’a aidé dans ses recherches et, de ce fait, est devenue très populaire dans le nontronnais où elle a animé de nombreuses soirées en langue occitane.

Elle est l’auteur d’un ouvrage intitulé “Légendes contes et récits de la veillée en Périgord” dont nous vous proposons un extrait ci-dessous.

Elle a également fait éditer sous le pseudonyme “L’orelho de lèbre”, trois disques en occitan.

Ces témoignages précieux sauveront longtemps de l’oubli, le parler, la tournure d’esprit et les traditions du Périgord Limousin.

Félicie Brouillet nous a quitté le 12 décembre 1982, à l’âge de 75 ans.

Mado Grasset

Ces articles peuvent vous intéresser: